Kananga : des institutions universitaires accusées de fonctionner dans l’illégalité

Plusieurs institutions supérieures et universitaires de Kananga  fonctionnent sans autorisation et ne disposent pas de locaux viables, a déploré le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Steve Mbikayi, au terme d’une ronde qu’il a effectuée lundi dans certains établissements universitaires de cette ville du Kasaï-Central.

Il a visité notamment l’Institut supérieur de commerce (ISC), qui, a déploré le ministre, ne dispose nullement de documents légaux l’autorisant à fonctionner. M. Mbikayi dit avoir fait le même constat à l’Université Simon Kimbangu (USK) de Kananga.

A l’Institut supérieur d’études sociales (ISES) par contre, le ministre de l’ESU dit avoir noté le manque d’auditoires viables pour accueillir les étudiants. A l’Institut  supérieur d’informatique de gestion, de communication et commerce (ISIC), il a relevé la carence de professeurs.

Le ministre a promis de prendre des « décisions fermes » dans les jours à venir contre ces établissements qui travaillent encore dans l’illégalité à Kananga.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires