Sud-Kivu : MSF dément avoir fourni des munitions et armes aux miliciens Yakutumba

L’ONG Médecins sans frontières (MSF) ne transporte pas d’armes pour le compte des miliciens Maï-Maï Yakutumba à Baraka dans le Sud-Kivu. Son chef des missions, Philippe Tood, l’a affirmé vendredi 29 septembre, dans une interview accordée à Radio Okapi. Il répondait aux accusations du ministre de Développement rural, Justin Bitakwira. Ce dernier avait déclaré au cours de l’émission Dialogue entre Congolais que cette organisation ravitaillait les miliciens en armes et munitions, sous prétexte de leur fournir des médicaments.

«Je ne suis pas d’accord avec ces déclarations. C’est totalement faux. Cette accusation que MSF transporte des armes est totalement fausse», rétorque Phillippe Tood, qui qualifie les déclarations du ministre Bitakwira «d’extrêmement graves et offensantes.»

Dans un communiqué publié le même vendredi, MSF a rappelé qu’il exerce en RDC depuis 1981 dans 22 projets, «avec le seul but de fournir des services médicaux d'urgence à la population dans le besoin.» A Fizi, cette organisation travaille depuis 2003 et n’a jamais reçu d'accusations de ce genre ni d'aucune sorte.

«Nous restons neutre dans les situations des conflits. On travaille dans toutes les lignes de front où les bénéficiaires ont plus besoin et on donne l’aide où on peut. MSF soigne les soldats de tous les côtés, les malades, les malades et ça garantit l’accès aux bénéficiaires», a poursuivi Philippe Tood.

Son Philippe Tood.

Au cours de l’émission Dialogue entre Congolais diffusée, jeudi 28 septembre sur les ondes de Radio Okapi, le ministre Bitakwira accusait MSF de fournir des armes et munitions aux miliciens Yakutumba.

«J’avais appris qu’on soupçonnait MSF qui prétendait envoyer des médicaments à Baraka, mais on n’a pas retrouvé la cargaison des médicaments dans la chaine de distribution à Fizi, mais c’est plutôt des armes qu’on était allé remettre aux miliciens Yakutumba», a dénoncé Justin Bitakwira.

Son Bitakwira

Sur le territoire de Fizi, MSF dit travailler à Baraka et aux alentours, ainsi que dans la zone de santé de Kimbi Lulenge.

MSF indique qu’elle est une organisation neutre et indépendante dont la seule fonction est de fournir des soins médicaux gratuits, sans aucune discrimination fondée sur la race, la religion ou l'idéologie politique ».

Des combats opposent depuis quelques jours dans la ville d'Uvira au Sud-Kivu. L’armée régulière contrôle la situation sur la ligne de front actuellement. Elle a réussi à repousser les miliciens de Yakutumba à plus de 25 km avant de reprendre le contrôle de Makobola à la limite avec le territoire de Fizi.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (63)
Elections (58)
RDC (57)
Ebola (57)
FARDC (54)
élection (46)
Monusco (46)
Beni (42)
ADF (37)
FCC (36)
Caf (28)
Opposition (24)
Vclub (24)
Léopards (20)