Sud-Kivu : l’insécurité au centre de la session parlementaire

Une dizaine de députés provinciaux, sur les trente-six que compte le Sud-Kivu, ont pris part à l’ouverture de la session parlementaire samedi 30 septembre dernier. Cette session sera axée essentiellement sur l’examen d’édit budgétaire exercice 2018 et l’insécurité grandissante en province, a précisé le vice-président de l’organe délibérant, Gilbert Ngongo. 

Concernant la situation sécuritaire, ce dernier a fustigé la tentative de déstabilisation du pays dont les commanditaires se servent de la province du Sud-Kivu comme porte d’entrée.

De son côté, la société civile qui a pris part à cette cérémonie se dit déçue par ces élus qui, « n’ont plus rien à rattraper. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (176)
Ebola (58)
FARDC (52)
Beni (36)
Kinshasa (35)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
élection (26)
Sécurité (25)
Yumbi (25)
Corruption (23)
Caf (22)
Mazembe (22)
UDPS (22)
Linafoot (22)