Des étudiants de l’Université de Kabinda exigent le départ leur recteur

Un groupe d’étudiants, appuyés par la société civile locale, demande le départ du recteur de l’Université de Kabinda, Kaputa Lota. Ils lui reprochent une mauvaise gestion et la politisation du milieu universitaire dans la province de la Lomami.

Quelques personnes ont tenté d’organiser mercredi 11 octobre une marche dans les rues de cité de Kabinda. Mais, elles se sont heurtées aux forces de l’ordre. Ces manifestants voulaient atteindre le cabinet du gouverneur de province pour déposer un mémorandum dans lequel ils accusent le recteur de l’UNIKAB de despotisme. Il n’y aurait pas non plus, d’après eux, de transparence dans l’affectation des moyens financiers de l’université.

Par ailleurs, les accusateurs affirment que les réussites sont aussi fonction de l’appartenance politique.

Le professeur José Kaputa a rejeté toutes ces accusations :

«Le jury des délibérations est souverain. C’est ainsi, par exemple, que mon petit frère –qui habite chez moi et pour qui je paie les frais académiques – est revenu en deuxième session avec sept cours ; parce que je n’ai pas le droit de m’ingérer dans un travail de jury. Et il est difficile de prouver que les étudiants qui ont réussi en première session sont tous membres d’un parti politique. Comment pouvais-je imposer un parti politique dans un milieu universitaire, où les étudiants appartiennent à plusieurs partis politiques ? »

Concernant les finances, le recteur de l’Université de Kabinda affirme que cette année, le comité de gestion a payé les honoraires des soixante professeurs visiteurs, quatre mois de prime locale de tous les agents et dix mois de prime aux agents des cliniques. Cette situation confuse à l’université de Kabinda intervient à moins d’une semaine de la rentrée académique. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires

RDC (183)
Ceni (121)
Elections (89)
FARDC (51)
Kananga (45)
Monusco (38)
CNSA (37)
Kasaï (35)
Police (33)
Grève (31)
Kinshasa (31)
élection (30)
Léopards (27)
Onu (24)
Cholera (23)
gouverneur (21)