Haut-Katanga : les opérateurs économiques contre la réglementation sur l’importation de certains produits

La Fédération des entreprises du Congo (FEC) dans le Haut-Katanga désapprouve l’arrêté du ministre provincial du commerce extérieur, conditionnant l’importation et l’importation de certains produits à sa seule autorisation.
 
Dans une déclaration faite jeudi 12 octobre à Lubumbashi, le président des opérateurs économiques du Grand-Katanga Eric Monga dénonce une mesure « restrictive » qui contredit certaines dispositions des actes juridiques qui réglementent déjà l’importation et l’exportation des produits dans la province.
 
«Il existe déjà  plusieurs actes juridiques qui règlementent l’importation et l’exportation de certains produits. C’est par exemple pour les produits végétaux, le ministre de l’Agriculture délivre un certificat phytosanitaire, un permis d’importation ou d’exportation. Il en est de même des dispositions du code minier qui règlementent la commercialisation et l’exportation des matières minérales», brandit M. Monga.
 
Il déplore un arrêté qui vient alourdir et pénaliser le commerce alors que, fait-il remarquer, des efforts sont fournis au niveau du gouvernement central pour l’amélioration du climat des affaires.
 
L’arrêté du ministre provincial du commerce signé le 25 août dernier soumet l’importation et l’exportation de certains produits dont des végétaux, des intrants agricoles et d’autres produits à l’autorisation préalable du ministère du commerce extérieur.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner