Le ministre Bitakwira demande la dissolution des ONG ayant combattu l’entrée de la RDC au Conseil des droits de l’homme

Justin Bitakwira, ministre du Développement rural assurant l’intérim de sa collègue des Droits humains, a préconisé mardi 17 octobre la dissolution des associations de défense des droits humains qui se sont  opposées à l’élection de la RDC au Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Une des ONG citées, l’Association congolaise pour l’accès à la justice, a protesté contre cette déclaration, appelant la RDC au respect de ses engagements internationaux.

Les associations qui ont combattu la candidature de la RDC travaillent contre les intérêts de la République, a soutenu M. Bitakwira lors d’une conférence de presse à Kinshasa.

«Je crois que leur sort, c’est de les dissoudre d’ailleurs. Il y avait une sorte de malheur [à New York]: c’était la République démocratique du Congo contre les associations des droits de l’homme», a-t-il déclaré, citant nommément «les fameux ACAJ, ASADHO… »

Le ministre Bitakwira accuse ces associations d’être alimentées par les puissances étrangères :

«Quelqu’un se lève ici à Kinshasa. Il y a des gens qui lui paient de l’argent pour aller  à New York ou Genève et commencer à manifester [contre la candidature de la RDC]. Et maintenant qu’on nous a élus, tu deviens quoi ? Disparais dans la nature ! »

/sites/default/files/2017-10/171017-p-f-kinconfbitwakwira-00.mp3

Parmi les ONG incriminées figure  l’Association congolaise pour l’accès à la justice. En réaction, le président de l’ACAJ, Georges Kapiamba, invite plutôt le gouvernement à se conformer aux engagements internationaux pris par la République démocratique du Congo, notamment en garantissant la liberté d’expression et d’association.

«Je pense que là, il [le ministre Bitakwira] est totalement à côté. Et nous lui demandons de revenir au bon sens, de ne pas prôner pareil discours, qui va davantage trahir le manque de tolérance et l’absence de volonté politique dans le chef du gouvernement », a estimé Me Georges Kapiamba dans cet extrait sonore:

/sites/default/files/2017-10/171017-p-f-kinreactionacaj-00.mp3

Malgré les contestations de différentes organisations militant dans ce secteur, la RDC a été élue lundi 16 octobre à New York comme membre du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Elle a recueilli 151 voix sur les 193 votants.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner