Tanganyika : deux localités de Kongolo se vident à cause de l’activisme d’une milice


Les localités de Mbulula et Makutano, se vident de leurs habitants depuis près de trois semaines, renseignent mardi 17 octobre des témoins. Selon eux, les populations de ces deux secteurs situés respectivement à 64 et 90 km à l’Est de Kongolo-centre (Tanganyika) fuient la progression des miliciens Hapa na pale.
 
Ces miliciens avaient commencé par attaquer la cité de Lengwe en territoire de Nyunzu et progressent vers Kongolo. Une trentaine de kilomètres séparent les deux territoires.
 
«A Makutano, il y a des Abbés qui ont tenté d’appeler les autorités militaires à Kongolo, mais il n’y a pas eu de réaction. Les écoles ne fonctionnent plus et les gens ne vont plus au champ. C’est très compliqué», raconte un témoin, qui fait savoir que la même panique s’observe aussi à Mbulula.
 
D’autres sources notent une confusion qui se prête entre la milice Hapa na pale et la milice Malaïka, étant donné que le territoire de Kongolo partage des frontières communes avec la province du Maniema [les Maï-Maï Malaïka opèrent depuis quelques semaines à Kabambare et progressent vers Kabambare où ils se sont affrontés avec les FARDC le 8 octobre dernier].

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires

RDC (184)
Ceni (105)
Elections (73)
FARDC (55)
Kananga (41)
Cholera (36)
Monusco (36)
Police (30)
élection (25)
Kasaï (24)
Grève (23)
Beni (23)
Kinshasa (23)
Léopards (23)
ADF (23)