RDC : la Majorité salue la tenue de la Tripartite CNSA-CENI-Gouvernement

La Majorité présidentielle (MP) se réjouit de la tenue de la réunion tripartite CNSA-CENI-Gouvernement à Kinshasa. Cet évènement prouve que l’accord de la Saint Sylvestre n’est « pas mort dans l’indifférence au cimetière des accords politiques sans lendemain», a soutenu André Alain Atundu, le porte-parole de la MP vendredi 20 octobre à Kinshasa au cours d’un point de presse.

André Alain Atundu estime que la mise sur pied du conseil national de suivi de l’accord  et du processus électoral CNSA), présidé par Joseph Olenghankoy, a «clôturé le processus de mise en œuvre intégrale de l’accord » du 31 décembre 2016 :

«L’impression était répandue qu’après le retrait du G7 et de son allié de Limete, l’accord du 31 décembre 2016 n’était plus d’application et était mort dans l’indifférence au cimetière des accords politiques sans lendemain. Par la tenue solennelle de cette deuxième réunion tripartite, preuve est ainsi faite qu’il n’en est rien.»

Un des points prescrits dans cet accord concerne la décrispation politique. Il recommande l’arrêt de poursuites judiciaires contre certains opposants, la libération des prisonniers politiques et d’opinion ainsi que la réouverture des médias fermés.    

« Au dire de toutes les bonnes volontés et de tous les acteurs de bonne foi, la crispation connait une réalisation plus que satisfaisante. Tous les cas présentés par l’Union européenne, la CENCO et les USA ont finalement été résolus», s’est défendu le porte-parole de la majorité.

Pourtant en septembre dernier, le Rassemblement des forces politiques et sociales  acquises au changement, présidé par  Felix Tshisekedi, affirmait le contraire.  Cette plateforme de l’opposition exigeait le retour de l’opposant de Moïse Katumbi « en homme libre » ainsi que la libération de  Diomi Ndongala, Jean Claude Muyambo, Franck Diongo…

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner