Lubumbashi : le parti MSC dénonce l’arrestation d'un de ses cadres lors de la visite de Félix Tshisekedi

 

Le président du Mouvement de solidarité pour le changement (MSC), Laurent Batumona, un parti membre du Rassemblement de l’opposition aile Limete, proteste contre l’arrestation d'un de ses cadres à l’occasion de la visite à Lubumbashi de Félix Tshisekedi, président de cette plate-forme.

«Nous pensons que le régime actuel doit assouplir ce genre de comportement ; étant donné qu’aujourd’hui il est membre du Conseil des droits de l’homme de l’ONU», a déclaré la président du MSC mardi 24 octobre au cours d’un point de presse, appelant les autorités de Kinshasa à «libérer la liberté d’expression, la liberté de manifestation».

Selon la police, 28 militants d'opposition (48 selon l’opposition) ont été arrêtés dimanche à la veille de la visite de M. Tshisekedi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner