RDC : le Centre Carter accuse la GECAMINES d’avoir dissimulé 750 millions USD sur la vente du cuivre


 
Dans son rapport intitulé « Affaire d’Etat » publié jeudi 2 novembre à Atlanta aux Etats-Unis, le Centre Carter révèle qu’entre 2011 et 2014, la GECAMINES a dissimulé 750 millions de dollars américains des transactions du cuivre et du cobalt. Cette entreprise étatique est également accusée de n’avoir pas versé au trésor public les royalties, bonus et autres frais contractuels d’au moins 262 millions USD par an, durant la période de 2009-2014.
 
Le rapport du Centre Carter est le fruit de plusieurs années de recherches sur les pratiques contractuelles et financières de la GECAMINES et ses partenaires d'investissement les plus importants. L'analyse a reposé sur 200 entretiens, un examen de plus de 100 contrats miniers, au moins 1000 documents d'entreprise ainsi que sur les rapports de l'ITIE couvrant la période 2007-2014. 
 
Selon ce rapport, la GECAMINES fonctionne comme un Etat parallèle. Avec cette position, elle a pu générer 1,1 milliard USD entre 2011 et 2014. De ce montant, 750 millions ne sont pas retracés de manière fiable dans les registres de l’entreprise, révèle le document.
 
De plus, le rapport mentionne que la GECAMINES a généré des revenus considérables par le biais de ses partenariats, en moyenne 262 millions USD par an en royalties, bonus et autres frais contractuels durant la période 2009-2014. Ces revenus, indique ce rapport, ne sont pas destinés au trésor public et sont largement hors du contrôle public. 
 
Accusant la Gécamines d’avoir refusé de publier des contrats pour plusieurs transactions minières qui pourraient avoir généré plus d'un demi-milliard de dollars en 2016-2017, le Centre Carter craint qu’avec les élections qui pointent à l’horizon, des conditions soient réunies pour de nouvelles ventes non déclarées et pour d’éventuels détournements de fonds.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner