Kisangani : les activités se déroulement normalement malgré le mot d’ordre de la LUCHA

Toutes les activités vitales ont tourné normalement mercredi 15 novembre dans les six communes de la ville de Kisangani (Tshopo). Les commerces, les institutions d’enseignement supérieur et universitaire, ainsi que les écoles tant du secteur public que privé ont ouvert leurs portes.
 
La vie suit son cours normal en dépit du mot d’ordre du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA). Il avait invité la population à prendre part à un sit-in populaire devant les institutions de l’Etat pour exiger le départ de Joseph Kabila et protester contre le calendrier électoral.
 
Ce mot d’ordre n’a pas été suivi à Kisangani. Au grand marché de la ville, les activités se déroulent normalement. Toutes les stations-services sont opérationnelles et les banques sont ouvertes.
Les chauffeurs de taxi-moto assurant le transport en commun circulent paisiblement.
 
Néanmoins un dispositif important de la police nationale congolaise est visible dans certains lieux stratégiques de la ville.
 
Des témoins renseignent que deux activistes des droits de l’homme ont été interpellés par la police dans la commune devant le bureau de l’ONG «Les Amis de Nelson Mandela pour les droits humains». Ils ont été acheminés au commissariat urbain de la police pour y être entendus. Ils devraient également y être  informés du motif de leur interpellation.
 
Selon ces sources, ces deux activistes des droits de l’homme dont l’un du groupe Lufalanga et l’autre des Amis de Nelson Mandela auraient été  brutalisés et battus par les éléments de la police avant de les acheminer au commissariat de la police.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner