Oicha : retour au calme après des protestations contre le meurtre d’un élève

Le calme est revenu mardi 21 novembre en soirée dans la commune rurale d’Oicha, en territoire de Beni (Nord-Kivu).
 
Dans la matinée de la même journée, les habitants avaient organisé une marche de colère contre le meurtre d’un élève lundi par de présumés militaires. Mais la manifestation avait tourné au drame.
 
Une femme qui faisait partie des manifestants a trouvé la mort après que des éléments de la police ont intervenu avec des tirs de gaz lacrymogène et des balles réelles pour disperser ce mouvement.
 
Réuni mardi dans la soirée à la suite de ces violences, le conseil de sécurité local élargi à la société civile a appelé  à une réunion avec le commandant de la 3e zone de défense de l’armée à Beni afin que la question des militaires nouvellement déployés à Oicha soit examinée.
 
«Les unités nouvellement déployées à Oicha posent le problème de cohabitation avec la population, avec beaucoup de cas enregistrés d’extorsion, des menaces de mort, des tueries et autres», a indexé Janvier Kaseraka, rapporteur général de la société civile d’Oicha.   
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires