Nord-Kivu : saisie d’un lot de coltan dissimulé sur le corps d’une femme

La Commission nationale de lutte contre la fraude minière au Nord-Kivu (CNLFM) fait état de la saisie de 20 Kg de Coltan, d’une valeur de 1000 dollars américains, mercredi 22 novembre à une barrière à Kirotche, territoire de Masisi (Nord-Kivu). Ces minerais étaient transportés par une paysanne allaitante, enroulés dans du tissu, sous la forme de seins et d’un état de grossesse. C’est la nouvelle stratégie, nuisible à la santé, qu’utilisent désormais les fraudeurs des minerais en provenance de Masisi, selon la CNLFM.

Ces femmes sont recrutées au marché bihebdomadaire de Shasha, mardi et vendredi, pour faire passer les minerais à la frontière, moyennant 3 à 5 000 francs congolais. Cependant, Daniel Ngoie Mbayo, Directeur de la CNLFM, attire l’attention des « passeuses » sur le fait que le coltan porté sur le corps humain est très dangereux pour la santé:

«Les femmes, à ces jours, font des soutiens en coltan, font de fausses grossesses en coltan de manière à passer les barrières. Nous rappelons que, dans le colombontantalite, nous trouvons une combinaison du fer et du magnésium. Nous y trouvons aussi une combinaison du Tantale et du Niobium 2 ainsi que de l’Oxygène 6. Cette combinaison-là, s’il y a dissimulation, nous obtenons, des éléments radioactifs. Tels que l’uranium.»

Et quand l’uranium se dégrade, a poursuivi le médecin, on obtient le thorium, qui renvoie le Radon.

«Les radons que nos mamans [passeuses] portent dans leur ventre ont des effets immédiats sur la santé de nos familles», a-t-il insisté, demandant aux concernées de s’éloigner totalement du colombontantalite, de ne jamais se prêter à ce marché à vil prix, transportant mille dollars et payer par 1 dollar et détruire la santé». 

Selon le même responsable, huit femmes ont déjà été arrêtées depuis le début de ce mois, avec des minerais qu’elles tentaient de faire passer frauduleusement.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner