Le projet de loi électorale est «liberticide », selon le député Muhindo


 
Le député Muhindo Nzangi a jugé lundi 27 novembre que le projet de loi électorale sous examen à l’Assemblée nationale était liberticide. Ce texte indique qu’«un parti politique membre d’un regroupement politique ne peut présenter une liste de candidats dans une circonscription électorale dans laquelle le regroupement a présenté une liste. Cette disposition est dangereuse», a soutenu ce député membre du MSR, l’un des partis de la plateforme de l’opposition G7.
 
Le seuil de représentativité (3%) préconisé dans ce texte constitue «une disqualification des candidats qui ont été élus en aval», a affirmé Muhindo Nzangi lors du débat général sur ce projet de loi électorale.
Il a dit sa déception du fait que sa proposition de loi, introduite avant ce projet et « dans le respect de toute la procédure», n’a pas été examinée au profit du texte proposé par le gouvernement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner