Maniema : la société civile réclame une assistance pour les 15 000 déplacés de Bikenge

La société civile de Bikenge dans la province de Maniema demande une assistance humanitaire urgente en faveur d’environ 15 000 déplacés qui sont installés dans ce territoire depuis le début des conflits armés dans plusieurs parties de la province du Maniema.
 
Des combats opposent depuis quelques mois miliciens et forces armées de la RDC (FARDC)  à Salamabila, Kasongo, Kabambare, Wamaza, Lusangi et Babuyu dans le Maniema.
 
Et d’après la société civile, la plupart des habitants de ces localités et territoires se sont réfugiés dans le territoire de Bikenge, où la situation sécuritaire semble stable.
 
Toujours selon l’organisation citoyenne de Bikenge,  l’arrivée de ces déplaces dans le territoire a provoqué la rareté des produits vivriers et la spéculation des prix des produits de première nécessité sur le marché.
 
Les représentants de la société civile à Bikenge  estiment que l’arrivée de l’aide alimentaire dans le secteur pourra non seulement contribuer à l’accalmie des prix des denrées alimentaires sur le marhé mais aussi soulager les déplacés dont la plupart ont fui leurs habitations sans moyens de survie.
 
La société civile de Bikenge appelle également à la cessation des combats entre l’armée et les miliciens dans le Sud du Maniema notamment à Kabambare, où selon eux  plusieurs écoles ont été fermées et des villages entiers incendiés suite aux combats.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner