Lomami : la police empêche une manifestation organisée pour exiger la réouverture de l’assemblée provinciale


 
La police a empêché, mardi 5 décembre matin à Kabinda, dans la province de la Lomami, une marche initiée par la société civile. Cette structure entendait, par cette manifestation, réclamer la réouverture du siège de l’assemblée provinciale, encerclé par les forces de l’ordre qui en interdisent l’accès depuis près d’une semaine.

Le président de la société civile de la Lomami, Pansom Kitengye, précise que la police n’a pas usé de brutalité lors de son intervention.
 
«Nous avons été contactés par la population qui voulait marcher. Nous avons informé l’autorité, qui n’a pas accédé à notre demande. La tension est très vive ici [Kabinda], parce que l’assemblée est toujours fermée. Qu’on enlève les policiers et qu’on laisse l’assemblée fonctionner. Nous venons des services des renseignements, pour qu’on nous dise clairement, qui a fermé l’assemblée provinciale. Vaguement, ils répondent que c’est Kinshasa», rapporte Pansom Kitengye.​
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires