Le sénateur Ngongo Luwowo accuse la police d’avoir saccagé sa résidence à Kindu


Le sénateur Aubin Ngongo Luwowo accuse la police d’avoir saccagé à Kindu sa résidence qui héberge la Radiotélévision Kindu Maniema (TKM) la nuit de mercredi à jeudi 7 décembre. Selon le promoteur de TKM, ces incidents sont survenus à la suite d’une émission à téléphone ouvert intitulé « la voix aux peuples».

Aubin Ngongo Luwowo affirme que l’opération contre la chaîne de télévision dont il est le propriétaire a été conduite par un officier supérieur de la police envoyé par le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur Emmanuel Ramazani Shadary.

«Il était 21 h heure de Kinshasa lorsque le ministre de l’Intérieur m’a réveillé pour me dire qu’à la Radio TKM Kindu, on citait son nom. Il s’agissait d’une émission à téléphone ouvert où un auditeur a affirmé que M. Shadari a reçu des mains du gouverneur Tutu et du sénateur Mulaila 250 000 USD. L’animateur a réagi en disant que cela n’était pas possible», rapporte le sénateur Aubin Ngongo. 

Ce dernier indique qu’il a relaté cette version des faits au ministre de l’Intérieur qui l’a rejetée, affirmant que sa version était «un montage grossier».

«Shadari m’a dit : « je suis vice-premier ministre. Je vais envoyer les gens, je vais alerter l’ANR, on va aller chez vous ». Je lui ai dit que je suis un sénateur avec immunité. Et finalement, les gens sont entrés chez moi. Ils ont tout saccagé. Ils ont pris les émetteurs, radios, télévisions, … ils ont amené ces matériels à la police», se plaint sénateur Aubin Ngongo Luwowo.

Vous pouvez suivre son témoignage ici :

/sites/default/files/2017-12/06._071217-p-f-kinngongo_luwowo_-00.mp3

Pour l’instant, les sollicitations de Radio Okapi pour obtenir la version du vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur n’ont pas abouti. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires