David Gressly : «Ce qui est important pour le moment, c’est de rester engagé pour protéger les civils»


David Gressly, représentant spécial adjoint du secrétaire général  des Nations unies en RDC chargé des opérations affirme que l’attaque contre la base opérationnelle de la MONUSCO située à Semuliki, dans le territoire de Beni ne change pas la détermination de la mission onusienne à protéger la population.
 
«Nous avons eu et nous allons continuer à avoir des bases sur l’axe Kamango-Mbau. Je crois que cet axe est important  pour les présumés ADF pour des raisons logistiques. Ce qui est important pour le moment, c’est de rester engagé sur cette route pour protéger les civils. Nous sommes déterminés de continuer notre travail sur cet axe. On va continuer d’augmenter notre capacité dans la base militaire de Semuliki, mais aussi on va renforcer nos efforts sur l’axe Mbau-Kamango. Quand on rend hommage à ces soldats qui ont trouvé la mort, c’est important de rester ferme avec notre détermination de continuer notre travail ici, travail pour lequel ils ont donné leur vie», affirme David Gressly.
 
Pour lui, cette attaque n’entame pas la détermination de la MONUSCO à éradiquer les ADF et es autres groupes armés présents dans la région de Beni.  
 
«Il y a des leçons à tirer. Déjà, on a commencé ce processus. Mais je ne crois pas que ça avoir un impact négatif sur notre effort dans cette lutte. On va s’adapter et on va continuer», promet représentant spécial adjoint du secrétaire général  des Nations unies en RDC en charge des opérations.  
 
David Gressly répond aux questions de Martial Papy Mukeba.

/sites/default/files/2017-12/11._121217-p-f-beni_invite_david_gresly_sur_attaque_de_la_base_de_la_monusco_a_beni.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner