Forum des As : « A la lumière de la situation de la Libye et de l’Egypte, le pouvoir et l’église catholique appelés à privilégier la concertation »

Après ce qui pourrait être considéré comme un bras fer entre le gouvernement en place et l’Eglise catholique à la suite des manifestations réprimées  des catholiques laïcs, certains journaux parus ce mardi 9 janvier à Kinshasa appellent au dialogue.
 
C’est le cas de Forum des As qui déconseille "l’affront", estimant que la RDC est encore un Etat fragile parce qu’à peine post-conflit. « Une logique de confrontation pourrait faire le lit des partisans du schéma de la balkanisation » prévient le quotidien.
 
 Le journal rappelle par ailleurs que 2018 est une année électorale. Et le 23 décembre 2018, date prévue pour la tenue du scrutin présidentiel, n’est pas une éternité, soutient le tabloïd, qui appelle les deux camps à fumer le calumet de la paix à travers un dialogue franc et sincère en vue de réussir ce scrutin.

Cet appel au dialogue est également relayé par La Prospérité qui demande au pouvoir et à l’église catholique de ne pas attendre décembre pour vivre la célébration annuelle de la crise. Le quotidien appelle les deux parties à « dialoguer préventivement », estimant que « prévenir vaux mieux que guérir ».

Dans cette série d’appels à la préservation de la paix, figure également celui des opposants membres du gouvernement. Dans un communiqué rendu publique le weekend, ce regroupement de l’opposition appelle le peuple au calme et les leaders catholiques à la neutralité et à la retenue, rapporte le media en ligne 7sur7.cd.
 
Pour ces opposants qui partagent des responsabilités au sein du gouvernement, la promulgation de la nouvelle loi électorale, la prise en charge par le gouvernement du budget électoral et la publication du calendrier par la CENI, sont les gages de la tenue effective des élections le 23 décembre 2018.
Ils condamnent dès lors condamnent toute manipulation du peuple, conduisant à la désobéissance civile et au désordre, relève le site d’actualité congolaise.
 
A en croire Le Phare cependant, la famille politique du chef de l’Etat et l’Eglise catholique sont loin de concilier les vues. Le quotidien croit savoir que le 16 février prochain,  « une nouvelle grande marche pourrait être organisée à la fois en mémoire des martyrs de la démocratie tombés à la même date il y a 26 ans, pour exiger la réouverture de la Conférence Nationale Souveraine (CNS), mais aussi pour une nouvelle démonstration de force face au pouvoir en place ».
 
Et au regard de la détermination du pouvoir en place de n’autoriser aucune manifestation ayant pour fondement le rejet du calendrier électoral ou la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre, il y a du grabuge en l’air, craint le quotidien.
 
Mais bien avant le 16 février,  l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo va célébrer le 12 janvier prochain à la cathédrale Notre-Dame du Congo, une messe une messe de requiem en mémoire des victimes de la marche du 31 décembre 2017, renseigne Le Potentiel.
 
Et sur l’ensemble de la République, poursuit le quotidien,  tous les diocèses se sont alignés au message de l’archidiocèse pour honorer les morts du 31 décembre 2017.
 
De l’analyse du journal, cette messe, qui ne porte nullement de coloration politique, reste un appel à l’unité pour mobiliser toutes les forces vives de la nation autour de l’idéal de sauver le pays. Le tabloïd parle d’un test pour le pouvoir en place, se demandant s’il fera preuve de la même réaction que le 31 décembre 2017.
 
Dans un tout autre registre, L’Avenir fait savoir que le gouvernement est allé à la rescousse des sinistrés des inondations dues à la pluie diluvienne qui s’est abattue dans la nuit du 03 au 04 janvier 2018 sur la ville province de Kinshasa.
 
Une délégation gouvernementale menée par le Premier ministre Bruno TShibala a fait la ronde des quartiers touchés par ces inondations en vue de compatir au malheur qui a frappé les populations des coins concernés, rapporte le tabloïd.
 
Le numéro un du gouvernement congolais a laissé qu’une aide du gouvernement sera accordée très bientôt aux sinistrés en guise d’assistance, lit-on dans les colonnes du quotidien.    
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (134)
FARDC (58)
Djugu (53)
Elections (50)
Monusco (45)
CLC (34)
Ceni (33)
marche (28)
UDPS (27)
déplacés (25)
Police (23)
Beni (20)
Ituri (20)
Cenco (17)
Linafoot (17)