Me Hubert Ngulandjoko parle des constructions anarchiques à Kananga

Des cas de constructions anarchiques ont été enregistrés dans la ville de Kananga (Kasaï Central). Me Hubert Ngulandjoko, avocat au Barreau de Kananga, accuse certains services de l’Etat d’être à la base de cette situation. Il met en garde ceux qui achètent des parcelles sans suivre les prescriptions de la loi.

 « Si vous avez obtenu une portion de terre qui ne respecte pas des conditions d’acquisition, vous n’êtes pas propriétaires. Le seul propriétaire c’est l’Etat. Mais malheureusement, l’Etat aujourd’hui ne respecte pas aussi les conditions d’acquisition d’une parcelle. A Kananga, les terrains de l’Etat sont spoliés, les bâtiments et les patrimoines de l’Etat sont menacés par ses propres services. Il faut démolir les constructions qui n’ont pas été autorisées ou qui ont été autorisées en marge de la loi », conseille Me Hubert Ngulandjoko.

Il recommande à l’Etat d’instituer une enquête pour « sanctionner les auteurs des lotissements et spoliations des terrains acquis frauduleusement ».

Me Hubert Ngulandjoko s’entretient avec Blaise Ndongala Mayanda.

/sites/default/files/2018-01/10.12012018-invitekananga_me_hubert_ngulandjoko-bon.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (105)
Ceni (76)
Elections (70)
Ebola (50)
FARDC (49)
CPI (30)
Beni (28)
Linafoot (27)
Monusco (26)
Division I (23)
UDPS (20)
Kinshasa (17)
Police (17)