RDC : la CENI lance la campagne nationale d’éducation électorale

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a officiellement lancé, vendredi 19 janvier, la campagne nationale d’éducation électorale et de sensibilisation des électeurs en République démocratique du Congo (RDC). Selon son président, Corneille Nangaa, cette campagne qui va durer onze mois vise tous les Congolais et les potentiels candidats.

Cette campagne qui va débuter au mois de février prochain devra prendre fin en décembre 2018. Au centre de cette sensibilisation, entre autre la machine à voter dont la démonstration a été faite devant plusieurs organisations de la société civile et la presse.

Corneille Nangaa indique que les partis politiques, les organisations de la société civile et les médias devront s’impliquer dans cette campagne.

Lors de la cérémonie du lancement de cette campagne, quelques organisations de la société civile ont signé devant le bureau de la CENI le code de bonne conduite des observateurs électoraux.

/sites/default/files/2018-01/web-02._200118-p-f-kinshasa_campagne_education_electorale_et_sensibilisation_des_electeurs_en_rdc.mp3

Sud-Kivu : sensibilisation au menu

Au Sud-Kivu, la CENI entend sensibiliser la population notamment sur la machine à voter, le calendrier électoral, l’accord de la Saint sylvestre. Son secrétaire exécutif provincial, Gaudens Maheshe, l’a annoncé jeudi 18 janvier, à l’issue de sa rencontre avec le coordonnateur des Affaires civiles de la Mission de l’ONU en RDC (MONUSCO).

Pour lui, cette sensibilisation portera aussi sur les innovations contenues dans la loi électorale notamment le seuil de représentativité, la caution, ainsi que de la cooptation des chefs coutumiers comme membres de l’assemblée provinciale.

Gaudens Maheshe se propose de rencontrer lundi 22 janvier prochain les professionnels des médias de la province et les acteurs étatiques et ceux de la société civile.

«Nous devons casser la rumeur, nous devons barrer le chemin aux fausses nouvelles. Nous autres, il est de notre devoir de faire passer la vérité. Et elle doit monter escalier par escalier. On doit se préparer aux élections parce que le train est parti et il risque de laisser certains», a affirmé Gaudens Maheshe.

Il a appelé les candidats à s’approprier le calendrier et «en parler à leurs électeurs au lieu de continuer à perdre leur temps.»

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (84)
Ebola (82)
RDC (78)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)