Ituri : paralysie d’activités à Bunia après le massacre de 23 civils à Blukwa

Les activités sont paralysées au centre commercial de Bunia depuis lundi 5 février matin. A la base : la tension enfle entre forces de l’ordre et des jeunes qui manifestent contre le massacre des vingt-trois civils au village de Blukwa dans la collectivité de Bahema Nord, à une centaine de kilomètres au nord de Bunia.
 
Beaucoup de commerces tenus par des hommes d’affaires Hema restent fermés ce lundi à Bunia. Ces commerçants répondent à l’appel du président de leur communauté, Ruhigwa Bamaraki, qui a décrété deux jours de deuil.

Ruhigwa Bamaraki indique, dans un communiqué, que de vendredi à dimanche, vingt-trois membres de sa communauté Hema ont été tués par des membres de la communauté Lendu venus du secteur de Walendu Pitsi. Ce à quoi le camp accusé n’a pas encore répondu.
 
Des jeunes qui manifestaient à Bunia pendant environ 30 minutes ont tenté de bloquer le gouverneur Abdalah Pene Mbaka à la hauteur du marché central.
 
Des policiers venus en renfort ont fait usage de balles réelles et de gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Plusieurs écoles et universités ont renvoyé leurs enfants à la maison. Le calme est cependant revenu au centre-ville où patrouille la Police en ce moment.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (64)
FARDC (47)
Beni (43)
Monusco (41)
Opposition (33)
ADF (31)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)