Kasaï : les habitants regagnent progressivement le village de Kakenge, affirme Evariste Boshab

Les habitants de Kakenge regagnent progressivement leur village, a affirmé mardi 6 février le député national, élu du territoire de Mweka, Evariste Boshab, au cours d’une conférence de presse à Kinshasa. Ces populations avaient fui cette localité du territoire de Mweka au Kasaï-Central, à la suite de violences provoquées par une milice locale.
 
«Ceux qui ont fui Kakenge commencent à revenir. Mais on ne peut pas affirmer ici que la vie a totalement repris», a déclaré Evariste Boshab, ancien vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur.
 
Selon lui, la justice militaire doit faire son travail pour rétablir les responsabilités dans la violence qui a endeuillé la population de sa circonscription.
 
«La justice qui était à Kakenge, au moment où le gouverneur est allé consoler sa population, a estimé que le chef Kalamba et le chef Jacob doivent se mettre à la disposition de la justice pour raisons d’enquêtes», a dit Evariste Boshab. Il a indiqué que ces deux chefs traditionnels sont à Kananga «pour clarification des faits»
 
Le député national Boshab a invité toutes les communautés du Grand Kasaï à l’apaisement.
 
«Toutes les communautés doivent continuer à vivre dans la concorde, la paix et la fraternité, ils ne doivent pas céder aux chants de sirène qui ne peuvent favoriser que la discorde incompatible avec le développement de toutes les communautés», a conseillé Evariste Boshab.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner