Kinshasa : derniers hommages à la religieuse tuée lors de la marche du 21 janvier

La famille Kapangala  a affirmé vendredi 9 février sa détermination à connaitre l'auteur des tirs qui ont couté la vie à leur fille, Thérèse Kapangala, cette paroissienne de Saint François et aspirante religieuse qui avait été tuée par balles alors qu'elle se trouvait dans l'enceinte de la paroisse, le 21 janvier, jour de la marche réprimée des chrétiens.

«Nous sommes de pieds fermes dans l’enquête pour découvrir les auteurs de cet assassinat, qui ne dit pas son nom », a affirmé l'avocat conseil de famille Kapangala, Me Kabengele, félicitant l’auditeur supérieur de la Gombe « qui a diligenté cette enquête qui a permis à ce qu’aujourd’hui nous ayons le corps de la sœur Thérèse.» 

Il a fait cette déclaration à l’issue de la messe  de requiem en mémoire de Thérèse Kapangala, en la paroisse Saint François Plusieurs fidèles ont pris part à cette célébration organisée avant  l'enterrement de la victime. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (64)
FARDC (47)
Beni (44)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (31)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (21)
Mazembe (20)
Linafoot (20)