L’appui des casques bleus aux FARDC et à la police va améliorer la situation sécuritaire à Djugu (administrateur)


L’administrateur intérimaire du territoire de Djugu (Ituri), Jean-Pierre Bikilisende se réjouit du déploiement des casques bleus dans ce territoire où 15 localités ont été attaquées par des assaillants non identifiés. Il affirme  que l’appui de ces soldats de la paix aux côtés des FARDC et de la police déployées dans ce territoire va permettre d’améliorer la situation sécuritaire dans cette partie de la province de l’Ituri.
 
«Avec le déploiement de la MONUSCO au chef-lieu du territoire de Djugu et qui va mener des patrouilles dans cette zone, nous pensons que les choses vont évoluer positivement. A Djugu, la situation est un peu stable, mais la tension est toujours perceptible. La population est toujours sous la peur. Nous sommes en train de prendre de dispositions pour la sécuriser. Avec le déploiement des forces de l’ordre, nous pensons que la situation va évoluer et sera stabilisée», espère Jean-Pierre Bikilisende.

Des violences contraires aux aspirations des populations

Pour leur part, les députés provinciaux de l’Ituri condamnent les violences perpétrées en territoire de Djugu qui «sont contraires aux aspirations des fils de cette province». Dans leur message publié samedi 10 février, ils affirment que ce drame entrave le décollage de la province. Ils demandent aux auteurs de ces tueries et des incendies de maisons de «cesser immédiatement ces actes ignobles» pour lesquels ils vont répondre devant la justice.

«L’assemblée provinciale recommande aux acteurs intellectuels et matériels de ces incendies et massacres de cesser immédiatement avec leur sale besogne. Car la vie de la personne est sacrée. Personne n’a choisi sa tribu, son clan. Au gouvernement central de s’impliquer pour l’éradication de l’insécurité en territoire de Djugu, de saisir et d’appuyer la justice pour poursuivre les auteurs de ces faits, de voler au secours des déplacés et des sinistrés», propose Udaga Djozoo, président de l’assemblée provinciale de l’Ituri.

Il recommande aussi aux communautés Hema et Lendu de «révéler les vraies causes de ce conflit» en vue de son «éradication rapide».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (84)
Ebola (81)
RDC (77)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (50)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)