Kinshasa : incinération des faux médicaments

Un lot de plus d’une tonne de médicaments ont été incinérés jeudi 8 février à Kinshasa. Il s’agit essentiellement des comprimés de COMBIART, COARTEM et FANSIDAR, des médicaments antipaludéens. Ces produits ont été  interceptés depuis le mois de septembre 2017 par l’OCC. Leur destruction a eu lieu au centre d’enfouissement des déchets de Kinshasa en présence du ministre de la Santé, du directeur d’Interpol RDC, de l’OCC et de la brigade douanière.

Le point sur le déroulement de cette opération dans cet entretien que Jody Nkashama a eu avec Odette Kangola, inspecteur directeur à l’Inspection générale de la santé et chargée de la direction d’inspection pharmacie, médicaments et plantes médicinales.

/sites/default/files/2018-02/20180209-service-circulation_des_faux_medicaments_a_kinshasa04m59s.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (172)
Ebola (63)
FARDC (49)
FCC (30)
Beni (29)
Ceni (29)
Kinshasa (28)
Unpc (27)
UDPS (25)
Corruption (23)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
Police (19)
CSAC (18)