Kinshasa : des étals de fortune détruits par la police au nom de l’assainissement de la ville

Les éléments de la police de Kinshasa détruisent depuis mercredi 14 février des étals, terrasses, bars et autres restaurants de fortune installés le long de grandes artères de Kinshasa.
 
L’objectif de cette opération : assainir la ville de Kinshasa des établissements commerciaux irréguliers qui produisent des déchets et rendent la ville insalubre, ont expliqué à Radio Okapi des sources de l’hôtel de ville de Kinshasa.
 
Font également les frais de cette opération, les cambistes, les vendeurs ambulants ainsi les commerçantes qui étalent leurs marchandises au sol.
 
Au centre-ville de Kinshasa jeudi, des cambistes ont exprimé leur désarroi. 
 
« On ne sait finalement pas où aller. On vient de casser ma chaise et ma table. Ou devons-nous aller ? Si quelqu’un vole pour subvenir à ses besoins, tout le monde dira : pourquoi tu n’as pas eu l’idée de vendre ne serait-ce que de l’eau ? Mais où vendre de l’eau avec de telles opérations », se désole une femme cambiste en colère.
 
Les artères principales visées depuis mercredi par les forces de l’ordre dans le cadre de cette opération sont : les avenue Saio et Kasa-vubu, l’Avenue Victoire à Kalamu, ainsi que plusieurs avenues de la commune de Bandalugwa dont Kimbondo et l’Avenue de la Libération, dans son tronçon compris entre le Rond-point Molaert et l’entrée de l’Avenue Kimbondo.
 
Sur cet axe, certains tenanciers des salons de coiffure détruits accusent les forces de l’ordre d’hypocrisie, expliquant avoir installé leurs établissements avec l’accord de cette même police moyennant paiement de certaines taxes.
 
Au centre-ville, plusieurs étalages placés aux abords de l’hôtel Memling et de l’immeuble Botour ont été détruits jeudi par les forces de l’ordre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (101)
Elections (90)
Ebola (85)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)