Marche du 25 février : l’UE, les Etats-Unis, la Suisse et le Canada appellent les acteurs à s’abstenir de toute violence


 A la  veille de la marche du dimanche 25 février, organisée par le Comité laïc de coordination, la délégation de l'Union européenne (UE),  en accord avec les Chefs de mission européens à Kinshasa, ainsi que des Etats-Unis, de la Suisse et du Canada, lancent un appel à tous les acteurs congolais à s'abstenir de toute violence.

Ils leur demandent aussi à assurer un déroulement pacifique des manifestations.

« Nous rappelons l'importance du respect des libertés fondamentales, en particulier de la liberté de manifester et de la liberté de culte, comme prévu par la constitution et par l'accord politique de la Saint Sylvestre », indique le communiqué.

Le comité laïc de coordination (CLC) a appelé, dans un communiqué publié le 10 février, le peuple congolais résidant au pays ou à l'étranger, de toutes appartenances religieuses, associatives, politiques ou professionnelles à une nouvelle marche le 25 février. Cette marche traduit, pour le CLC, une manière de « dire non à la dictature », premier obstacle à l'organisation des élections libres, transparentes et apaisées.

Elle intervient après les marches organisées par la même structure le 31 décembre 2017 et le 21 janvier.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (73)
Elections (70)
élection (62)
FARDC (49)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (26)
Léopards (23)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)