Massacre dans le territoire de Djugu : le gouverneur donne le bilan officiel (34 morts)

Le gouverneur de la province de l’Ituri dresse un bilan officiel de trente-quatre morts après les dernières tueries dans le groupement Ndawura, chefferie des Bahema-Nord en territoire de Djugu.

Jefferson Abdallah Penembaka a annoncé ce bilan vendredi 2 mars soir, après une mission de quelques heures effectuée à Maze, un des villages ciblés par ces assaillants munis d’armes blanches et des fusils.

« Ce que nous venons de vivre c’est vraiment affreux. Parce que nous avons vu 34 morts. Seize enfants, des femmes et cinq hommes, dont le chef du village Maze qui a été tué. Je condamne ce qui vient de se passer dans ce village. Et les assaillants sont venus des villages Lendu de Goba, Tete, de Suni, de Laudjo et de Ladedjo. Ils ont attaqué ce village de quatre coins. Je présente mes condoléances les plus sincères à la population, à tous ceux qui sont éprouvés », indique Jefferson Abdallah Penembaka.

Tout en condamnant ces tueries, le gouverneur Abdallah appelle les FARDC et la Police basées sur place,  à poursuivre ces meurtriers.

 « Au nom du gouvernement provincial, nous venons de prendre l’engagement que les FARDC et les éléments de la police déployées sur terrain doivent poursuivre ces assaillants jusqu’à leurs derniers retranchements », promet le gouverneur de l’Ituri.

Le chef de bureau de la MONUSCO Bunia était également dans cette délégation.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner