Promulgation du nouveau code minier : Al Kitenge appelle Joseph Kabila à défendre les intérêts de la République

Al Kitenge, analyste économique et membre de la structure Makutano, un regroupement des opérateurs économiques congolais appelle le chef de l’Eta Congolais à promulguer le nouveau code minier afin de défendre les intérêts de la République.

« L’opinion congolaise a les yeux rivés sur son chef de l’Etat dans ses missions régaliennes, dans ses devoirs de défendre les intérêts de la République et des citoyens face à un groupe des opérateurs économiques qui ne visent que leurs propres intérêts. Le chef de l’Etat va être seul au front pour affirmer, dans la courtoisie, la fermeté de la République, vis-à-vis des besoins de profiter de ses ressources », affirme Al Kitenge.

Il a réagi à la décision de Joseph Kabila de recevoir mardi 6 mai sept des entreprises minières opérant en RDC et qui avaient réclamé la semaine dernière une audience auprès du chef de l’Etat congolais pour faire valoir leur point de vue sur le nouveau code minier adopté récemment au parlement.
 

Ces entreprises minières s’opposent à certaines dispositions de cette nouvelle législation minière, estimant qu’elles risquent d’étouffer les opérateurs du secteur.
 
Pour Al Kitenge, le chef de l’Etat n’a pas une marge de manœuvre.

« En affaire la seule chose qui compte c’est l’équité. On ne peut pas faire des affaires qui ne profitent qu’à un camp. Ça s’appelle du pillage. Le chef de l’Etat n’a pas une marge de manouvre. Les deux chambres du Parlement ont déjà voté et transmis le nouveau code minier. Le chef de l’Etat avait quinze jours pour réagir. Même si le chef de l’Etat ne l’a pas  promulgué, le code minier est en vigueur. Il ne reste qu’au chef de l’Etat de l’assumer », rappelle Al Kitenge.

Il  s’entretient avec Daniel Tambizoni.

/sites/default/files/2018-03/10._06032018-p-f-invite-00.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner