Deux ministres évaluent la situation sécuritaire en Ituri

 
«La province de l’Ituri a encore une fois été endeuillée. Des scènes macabres, qui étaient sorties de nos mémoires, sont réapparues », a déclaré vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et sécurité, Henri Mova Sakani, à son arrivée lundi 5 mars après-midi à Bunia en provenance de Kisangani.
 
Il faisait allusion aux violences intercommunautaires enregistrées ces derniers mois dans le territoire de Djugu, qui ont fait des dizaines de morts et des milliers des déplacés.
 
Il est question « d’évaluer la situation avec les autorités provinciales, de cerner la question et de ne pas laisser s’étendre cette zone d’insécurité. Donc, nous voulons prendre ce problème à bras le corps très rapidement», a précisé M. Mova, accompagné notamment de son collègue de la Défense nationale et du chef de la police nationale.    

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner