Nord-Kivu: l’insécurité persiste dans la chefferie de Batangi


 
L’ensemble de la chefferie de Batangi, dans le territoire de Lubero est confrontée à l’insécurité créée par les groupes armés, le Nduma Défense of Congo (NDC) de Guidon. Ces derniers ont assiégé la région, juste après le retrait des FARDC, l’année dernière.
 
«Il y a des contrées où les enfants ne vont plus à l’école, où les gens n’accèdent pas aux soins de santé, où les gens ne vont plus aux champs», a témoigné Jean-Marie Mulamiro, secrétaire administratif de la chefferie de Batangi, dénonçant le viol des femmes dans les champs et les kidnappings.
 
Selon lui, mille six cents ménages déplacés, sans assistance humanitaire, ont été enregistrés dans la zone. Jean-Marie Mulamiro sollicite du gouvernement le « déploiement d’un effectif plus conséquent des soldats » dans le territoire de Lubero pour y éradiquer l’insécurité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (48)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)