Le Phare : «UDPS: tentative désespérée de Tshibala de bloquer le Congrès »


 
Revue de presse du mercredi 28 mars 2018
 
L’ouverture du Congrès extraordinaire de l’UDPS, avec commune point principal à l’ordre du jour, l’élection du successeur d’Etienne Tshisekedi à la présidence du parti, intervient ce vendredi 30 mars 2018, indique Le Phare.
 
«Alors que toutes les conditions matérielles sont réunies pour sa tenue et que la liste des participants, environ 1000, a été rendue publique mardi, une citation directe, émise par le Tribunal de paix de Matete, a atterri sur la table du Secrétaire général Jean-Marc Kabund, qui est appelé à comparaître devant cette juridiction ce mercredi matin à 9 heures», poursuit le quotidien, précisant que le plaignant est «Dr Tharcisse Loseke, qui se dit président de l’UDPS/Tshibala». Il nie à Jean-Marc Kabund la qualité pour convoquer ce forum.
 
Selon Actualité.cd, par cette convocation de Kabund au Tribunal, l’UDPS affirme que Tshibala tient “coûte que coûte” à liquider le parti. La première audience pourrait se dérouler mercredi 28 mars 2018  devant le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Matete, renchérit Le Phare.
 
«Comme dans un combat des fauves, la démarche de Loseke dévoile, ici, le début d’un long feuilleton judiciaire dont la finalité serait, plus tard, lors de la présentation des candidatures, d’éliminer Félix Tshisekedi et ses affidés de la course au pot aux roses», explique le quotidien dans un article intitulé: «Le torchon brûle à l’UDPS : Loseke traîne Jean-Marc Kabund en justice !»
 
D’autre part, 7sur7.cd, indique que la Centrale électorale de la MP rejette la paternité d’un document qui circule sur les réseaux sociaux, faisant état d’une préparation à la tricherie électorale, avec l’insertion par scannage, d’une liste d’une centaine de personnalités dans le serveur. Au cours d’une conférence de presse tenue mardi, à son siège, rapporte ce media en ligne, le CCE a démenti être l’auteur de ce document qu’il qualifie de «brûlot».
 
Selon Le Phare, la MP dénonce à ce sujet un coup monté et a décidé de rompre le silence pour apporter un éclairage sur cette la liste de présumés 170 députés, en circulation sur les réseaux sociaux, que son Centre de Coordination des Elections aurait transmise à la CENI pour être scannée dans le serveur afin d’assurer la victoire à ceux qui y sont repris.
 
Sur un autre registre, Forum des As annonce que «le Conseil de sécurité charge la MONUSCO d’aider à la préparation des élections de décembre 2018». La MONUSCO devra apporter une assistance technique et logistique pour soutenir le processus électoral. Pas seulement. Elle devra également appuyer la formation des policiers congolais dans la perspective de la sécurisation pour maintenir professionnellement l’ordre public le jour du vote, détaille le quotidien.
 
Aussi 7sur7.cd relève que le Conseil de sécurité des Nations Unies a prié, dans cette Résolution 2409 sur la RDC, le Secrétaire général de l’ONU de fournir un appui politique à la mise en œuvre de l’Accord de la Saint-Sylvestre, au rétablissement de la confiance entre les différentes parties et à la préparation des élections en usant de ses bons offices.
 
La Tempête des Tropiques observe cependant que ce texte a été adopté à l’unanimité contre la volonté de Kinshasa, qui voudrait que la MONUSCO soit plutôt axé sur la neutralisation de groupes armés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (105)
Ceni (76)
Elections (70)
Ebola (50)
FARDC (49)
CPI (30)
Beni (28)
Linafoot (27)
Monusco (26)
Division I (23)
UDPS (20)
Kinshasa (17)
Police (17)