Sénat : Modeste Mutinga réclame l’examen de la loi sur les ex-chefs d’Etat congolais

 
Le Sénat a adopté mercredi 28 mars son calendrier d’activités de la session ordinaire du mois de mars. A cette occasion, le sénateur Modeste Mutinga regrette qu’une fois de plus sa proposition de loi sur le statut des anciens chefs de l’Etat congolais ne soit pas retenue parmi les matières à traiter.
 
«J’ai proposé une loi sur le statut des anciens présidents de la République, ça fait quatre ans aujourd’hui. Les matières législatives se traitent en plénière ou en commissions. Si ça doit se traiter à l’extérieur des commissions ou de la plénière du Sénat, ça cesse d’être une démocratie», a déclaré M. Mutinga.  
 
Dans son intervention, ce sénateur du G7 a plaidé également pour la mise sur pied d’une commission qui se chargera d’étudier les possibilités de révision des certains articles de la Constitution et du règlement intérieur du Sénat pour que la chambre haute ne soit plus une caisse de résonnance de l’Assemblée nationale.
 
Pour lui, il est anormal qu’à chaque fois qu’il y a contradiction entre les deux chambres, c’est la position de l’Assemblée nationale qui prime. Vous pouvez l’écouter :
 
/sites/default/files/2018-03/290318-p-f-kinshasasenatmodestemutinga-00.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (102)
Ebola (87)
Elections (87)
élection (46)
FARDC (38)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (18)
Opposition (17)