Sud-Kivu : dix cas de meurtre répertoriés dans moins d’une semaine à Walungu

La société civile de Walungu dit avoir répertorié dix cas de meurtre dans quatre groupements de ce territoire du Sud-Kivu. Dans une interview accordée samedi 31 mars à Radio Okapi, le président de cette structure, Emmanuel Balolage, dénonce la recrudescence de l’insécurité dans ce territoire et estime que ces cas d’assassinat sont prémédités.

Selon lui, une maman a été abattue le 24 mars dernier à Mushinga, par des gens qui seraient venus de Bukavu.

«Après avoir abattu la maman, les véhicules qui avaient amené les exécutants sont rentrés à Bukaku, alors qu’il y a des barrières sur le tronçon routier Bukavu-Walungu. À quoi elles servent, à demander des 500 Fc aux passants ?» s’interroge Emmanuel Balolage.

Ces cas de meurtre sont récences dans les groupements de Mushinga, Ikoma, Lurhala et Mulamba.

Il a indiqué que ces tueries en cascade ont poussé l’exécutif provincial à repenser ses stratégies de sécurisation au-delà de l’opération en cours «Tujikinge.»

Pour sa part, le ministre provincial de l’Intérieur demande à la population de Walungu de rester calme. Il a indiqué que les autorités s’occupent de la sécurité de toute la province au cas par cas.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (78)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)