Le tribunal militaire de Goma condamne à de lourdes peines des personnes coupables de viols et meurtres


Le tribunal militaire de Goma, siégeant en chambres foraines depuis une semaine à Sake, environ 20 km de Goma (Nord-Kivu), a prononcé mercredi 21 mars, de fortes peines contre quatre personnes dont un policier. M. Bizimungu  Zangira, un policier, poursuivi pour viol sur enfant est condamné à 20 ans de servitude pénale principale.

Le tribunal militaire a condamné Harieyimana Ndayambaje à 20 ans de prison ferme pour viol tandis que Bisenga Samuel doit purger 15 ans de prison, pour sa participation à un mouvement insurrectionnel.

Munihire Maheshe, âgé d’une quarantaine d’années, poursuivi pour l’infraction de meurtre, est condamné à la peine de mort.

Le tribunal ne s’est pas prononcé sur l’affaire du cinquième prévenu, Hitimana Sibomana, un militaire accusé de viol. Les juges ont estimé que l’action publique était éteinte car le soldat Hitimana Sibomana est décédé en détention à la prison de Masisi, au mois de novembre de l’année dernière.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner