Bukavu : des anciens épargnants de la COOPEC Imara portent plainte contre la BCC

Les anciens membres de la COOPEC Imara ont déposé vendredi 20 avril une plainte au parquet de Bukavu contre la Banque centrale du Congo (BCC), à l’issue d’une marche pacifique organisée dans les rues de cette ville du Sud-Kivu. Ils réclament le remboursement de 12 millions de dollars américains d’épargne à la Coopérative d’épargne et de crédit (COOPEC) Imara, tombée en faillite en 2013.
 
La marche pacifique est partie de la place Major Vangu jusque devant le siège de la Banque centrale du Congo dans la commune d’Ibanda. Des dizaines de manifestants, hommes et femmes, scandaient des slogans pour réclamer les fonds qu’ils ont épargnés à la COOPEC Imara. Ils reprochent à la Banque centrale d’avoir gelé les fonds qu’ils avaient placés dans cette coopérative avant sa faillite en 2013.
 
Après le siège de la BCC, les manifestants ont pris la direction du parquet général au quartier Labotte. Ils ont été interceptés et dispersés à coups de gaz lacrymogènes par une dizaine de policiers. Une personne a été blessée. La police a reçu l’ordre du maire de Bukavu de disperser la marche, car non autorisée, selon un officier de la PNC qui s’est confié à la presse. 
 
Les manifestants ont tout de même réussi à contourner le dispositif policier et se retrouver au palais de justice de Bukavu. Une plainte contre la BCC a été ainsi déposée en bonne et due forme au cabinet du procureur général près la cour d’appel de Bukavu.

Près de neuf mille personnes réclament plus de 12 millions USD longtemps épargnés à la COOPEC Imara.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner