Gabriel Kyungu : «La loi sur la répartition des sièges risque d’être l’une des manœuvres pour retarder les élections»

 
Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, coordonnateur de la plateforme Ensemble pour le changement dans la province du Haut Katanga, estime qu’un éventuel rejet par l’Assemblée nationale ou renvoi au gouvernement de la loi sur la répartition des sièges risque de retarder l’organisations des élections le 23 décembre. Il donnait ainsi la position de sa plateforme qui affirme que la Majorité présidentielle vise à retarder l’adoption de cette loi pour retarder les élections.
 
« Nous avons beaucoup d’inquiétudes. Cette loi sur la répartition des sièges risque d’être l’une ses séries des manœuvres pour retarder la date des élections, le 23 décembre. Parce que maintenant, il va y avoir beaucoup de contradictions au niveau de l’Assemblée nationale. Nous attirons l’attention de tous les députés nationaux, ceux de la Majorité spécialement. Ils ne doivent pas profiter de cette opération pour bloquer la machine. Nous savons qu’ils ont planifié de retourner le projet de loi au gouvernement qui attendra la session de septembre », affirme Gabriel Kyungu Wa Kumwanza.
 
Selon lui, l’Assemblée nationale ne doit pas renvoyer cette loi. Elle doit s’assumer et apporter des correctifs et l’adopter.
 
Gabriel Kyungu Wa Kumwanza s’entretient avec Michel Kifinda.

/sites/default/files/2018-04/11._270418-p-f-invite_gabriel_kyungu_wa_kumwanza_annexe_repartition_des_sieges-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner