RDC : une dizaine de manifestants de la LUCHA arrêtés à Goma

Une dizaine de militants de la LUCHA ont été arrêtés mardi 1er mai 2018 matin à Goma par la police et sont détenus au cachot de la mairie de Goma. Ces derniers s’apprêtaient à faire leur activité de deuil symbolique afin de compatir avec les habitants de Beni, victimes des massacres à répétition, mais aussi pour décrier les kidnappings récurrents sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu.  Pour eux, il est inadmissible de priver la population du droit d’exprimer son opinion. 

Rassemblés devant l’hôtel Russina en plein centre-ville de Goma, les manifestants étaient vêtus de T-shirts noirs avec des bandes de couleur blanche à la tête, symbolisant le deuil et la paix. Ils portaient des calicots sur lesquels on pouvait lire : « Stop aux massacres en ville de Beni », « Non aux kidnappings au Nord-Kivu et particulièrement à Goma ».

Selon ces jeunes, cette manifestation avait pour objectif de « pleurer avec la population de Beni », qui depuis un certain temps, vit les massacres à répétition. Ils ont saisi cette occasion pour également interpeller l’opinion tant nationale qu’internationale afin de mettre en place des mécanismes nécessaires à stopper cette insécurité.

La police est intervenue brutalement pour les arrêter. Grace Kabeha, une militante, dénonce le fait que la RDC ne respecte plus les droits de la population :

« C’est incroyable, c’est regrettable ! Dans ce pays, le droit n’existe plus. On a plus de liberté. On a plus des droits dans notre propre pays. Nous n’avons pas raison de fêter, pourquoi fêter [le 1er mai] ? Nous avons décidé de pleurer avec ceux qui pleurent. »

Les militants de la LUCHA à Goma demandent la libération sans condition des leurs. Jusqu’à présent, aucune autorité ne s’est prononcée sur cette arrestation.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (78)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)