Ebola en Equateur : le ministre de la Santé préconise le lavage des mains comme mode préventif

Le ministre congolais de la Santé, Dr Oly Ilunga, a invité samedi 12 mai, la population de l’Equateur à prendre toutes les dispositions nécessaires pour rendre effective la riposte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola. Parmi les mesures à prendre, il a notamment préconisé le lavage des mains et la sensibilisation. Ebola qui sévit depuis deux semaines dans les zones de santé de Bikoro et Ikoko Impenge.

« Dans tous les lieux où on se rencontre il faut nécessairement un lavage de mains. Un autre élément qui est important c’est la sensibilisation. Les enterrements ne peuvent plus se faire comme avant. C’est des enterrements sécurisés [désormais] », a recommandé le ministre Ilunga.

A Bikoro, l’une des 18 zones de santé de la province de l’Equateur, gouvernement, autorités locales et provinciales et aussi les partenaires, avec la participation des communautés locales, sont à pied d’œuvre pour rendre la riposte effective et contenir la propagation de la maladie.

Avec un peu plus de 167 000 habitants, la peur et la stigmatisation constituent un frein à la riposte de l’épidémie à Bikoro.

Le ministre assure que la meilleure façon de dissiper la peur c’est la prise en charge psychosociale qui permet de dissiper les doutes et les malentendus.

« L’élément le plus important pour dissiper la peur, c’est de se dire que nous sommes ensemble. A Kinshasa, nous sommes solidaires avec la population. La sécurité et la santé de la population sont les préoccupations du chef de l’Etat et de tout le gouvernement.  La meilleure façon aussi de dissiper la peur c’est la communication, la prise en charge psychosociale qui permet de dissiper les doutes et les malentendus », a suggéré le ministre Ilunga.

Le ministre Oly Ilunga a amené avec lui à Bikoro, des équipements de protection du personnel soignant, du matériel de laboratoire et six motos pour faciliter le transport des intervenants dans la riposte.

Par ailleurs, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, est arrivé samedi 12 mai à Kinshasa. Il a rencontré le président Joseph Kabila le lendemain. La discussion a tourné autour d’épidémie d’Ebola.

C’est sa première visite en RDC en tant que directeur général de l’OMS. Il est accompagné d’une délégation composée notamment du directeur du Programme de gestion des situations d’urgence de l’OMS, Peter Salama.

C’est la 9e épidémie de l’épidémie à virus Ebola en RDC. La première remonte en 1976 quand le virus Ebola a été identifié à Yabuku, toujours dans la province de l’Equateur.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (19)
Opposition (18)