Iboko : des écoles fermées à la suite de l’épidémie d’Ebola

Plusieurs établissements scolaires de la localité d’Iboko en Equateur ont cessé de fonctionner à la suite de l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola qui sévit dans la région.

Plusieurs habitants de cette localité située à environ 180 kilomètres au sud-est de Mbandaka à la frontière la province du Mai-Ndombe vivent depuis vendredi dans la psychose à la suite du décès le même jour à Bobala, à 12 kilomètres de là, d’une femme suspectée de souffrir d’Ebola.

Depuis, les mesures de prévention préconisées par les experts sont scrupuleusesment suivies, rapportent des sources locales : le lavage régulier des mains et l’interdiction de serrer la main des tierces sont devenues la mode dans la localité.

Beaucoup d’habitants affirment être en insécurité et prefèrent rester chez eux pour ne pas etre affectés par ce virus.  Par ailleurs, les chefs de plusieurs établissements scolaires ont préféré suspendre les activités scolaires pour protéger les enfants, font savoir à Radio Okapi des sources sur place.

« A présent, nous sommes en insécurité. On pensait que c’était de la blague. Mais après des faits rapportés, j’ai peur. J’ai même peur de parler au micro comme maintenant. Nous n’envoyons plus nos enfants à l’école et beaucoup d’écoles ont fermé à cause de cette maladie », a dit à Radio Okapi un notable de la localité.​
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner