Le Pasteur Joseph Olangi inhumé à Kinshasa

Le pasteur Joseph Olangi N’koy et président de la Fondation Olangi, mort le 1er octobre à Johannesburg en Afrique du Sud, a été inhumé ce samedi 2 juin dans une concession familiale, dans la commune de N’sele (Kinshasa).

Un culte pour les derniers hommages a été célébré en mémoire de l’illustre disparu au ministère du combat spirituel, sur la 17ème rue, dans la commune de Limete, avant son inhumation.

Plusieurs personnalités congolaises ont pris part à cette cérémonie. Le résident de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku a représenté le président Joseph Kabila.  Le Premier ministre Bruno Tshibala, le président du Conseil national de suivi de l’accord de la Saint-Sylvestre, Joseph Olenghankoy, le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, les membres du gouvernement et plusieurs pasteurs des églises de réveil ont aussi pris part à la cérémonie.

Né le 14 août 1948 à Lodja, Joseph Olangi est détenteur d’un diplôme d'ingénieur civil-physicien, de l’Université Catholique de Louvain en 1974. Il a été administrateur délégué, directeur général de BRIC International depuis le 7 octobre 1996, directeur du département organisation et contrôle à la SNEL du 16/01/95 au 30/08/1995.

Aux yeux du couple Olangi, le diable est au centre de tout : il est responsable de tous les maux de la société dont, bien entendu, la pauvreté, le chômage, la stérilité et le célibat.

Pour s’en délivrer et « combattre tous ces liens », le jeûne et la prière sont recommandés aux adeptes.

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner