Kananga : trois joueurs de l’US Tshinkunku arrêtés pour destruction méchante

 
Trois joueurs de l’US Tshinkunku sont aux arrêts, depuis lundi 4 juin, au cachot du parquet de grande instance de Kananga (Kasaï Central). Ils sont arrêtés pour destruction méchante du siège de leur club, indique le secrétaire de l’US Tshinkunku.
 
Ces joueurs qui devaient se rendre à Kinshasa pour leurs vacances ont été priés, à l’aéroport de Kananga, de retourner à la permanence de l’équipe parce que des places étaient insuffisantes dans l’avion.
 
Ils ont été contraints d’attendre la deuxième rotation de l’avion prévue le lendemain. Le secrétaire sportif du club Lucien Luishiye affirme que ces joueurs énervés ont brulé plusieurs biens appartenant au club.
 
« Pour un jour de décalage du voyage, ils ont cassé les vitres de l’appartement où ils étaient logés, ils ont brûlé tous les matelas qu’utilisent les joueurs et les biens de l’équipe. Ils voulaient accéder à l’appartement de l’entraineur où logent les équipements de l’équipe. Ils sont à la justice pour qu’ils répondent de leurs actes. La suite on verra », détaille Lucien Luishiye.
 
De leur côté, les joueurs arrêtés plaident non coupables et demandent aux responsable de l’US Tshinkunku de payer leurs arriérés afin de leur permettre de rejoindre leurs familles. Les dirigeants de Tshinkunku indiquent avoir accepté d’apurer ces arriérés mais ils exigent réparation des préjudices causés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner