Nord-Kivu : les voyageurs empruntant l’axe Goma-Rutchuru se plaignent des tracasseries des militaires

Les voyageurs et motocyclistes empruntant l’axe routier Goma-Rutchuru dénoncent les tracasseries dont ils sont victimes de la part des militaires FARDC positionnés à plusieurs endroits, le long de cette route. Ces militaires exigent à chaque passant portant un colis, y compris les piétons, de débourser entre 100 et 500 FC à chaque position et par course.

Ces voyageurs affirment que les frais exigés ne leur permettent plus de faire des bénéfices. Ils demandent aux autorités de se pencher sur cette question.

« Pourquoi les militaires ne sont pas pris en charge par l’Etat ? Pourquoi doivent-ils vivre sur le dos de la population ? Nous souffrons beaucoup des tracasseries militaires sur cette route. On nous fait payer de l’argent, nous ne savons pas si c’est une taxe. Depuis Goma jusqu’à Rutshuru, nous déboursons au moins 4 000 FC, parce qu’il faut laisser l’argent à chaque position. Même lorsqu’il y a relève des militaires, d’autres qui vont arriver feront la même chose », dénonce un des voyageurs.

Cet axe est très fréquenté par des motos à cause de la dégradation de l’état de la route.

Le porte-parole de la 34è région militaire rejette ces allégations. Le major Ndjike Kaiko indique toutefois que l’armée va mener des enquêtes, et si les faits sont avérés, elle prendra des mesures. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner