Nord-Kivu : des militaires accusés de tracasserie sur l’axe Goma-Rutshuru

Les éléments du 3416è régiment des forces armées de la RDC (FARDC) se livrent régulièrement à des actes des tracasseries contre la population en imposant des taxes illégales aux villageois, commerçants et passagers qui passent quotidiennement par les barrières installées entre la base militaire de Rumangabo et le groupement Gisigari sur l’axe Goma-Rutshuru, a indiqué à Radio Okapi un notable de Gisigari qui a requis l’anonymat.

D’après cette source, des barrières sont installées sur cet axe routier à chaque 100 mètres et les militaires qui y assurent la garde exigent entre 100 et 200 francs congolais (FC) à chaque personne par passage. Le représentant de la communauté Gisigari dénonce également l’extorsion des récoltes des paysans par les militaires déployés dans les villages environnants la localité.

« On est insécurisé, surtout lorsqu’on a quelque chose en poche, on a peur de se déplacer avec car on a peu des militaires. En plus, en revenant du champ, vous devez leur donner une partie de votre récolte. On se demande comment on va vivre avec eux ? Vraiment nous sommes déçus », a dénoncé le notable.

Joint par Radio Okapi, le porte-parole de la 34ème région militaire a demandé du temps pour vérifier ces allégations.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (106)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)