Tanganyika : arrestation de six militaires installés de force au camp des déplacés de Katanika

L’auditeur militaire de la garnison de Kalemie a arrêté, jeudi 21 juin, six militaires qui se sont installés de force au camp des déplacés à Katanika, dans la province du Tanganyika. Ils ont tous été présentés, après leur arrestation, au ministre provincial de l’Intérieur, Dieudonné Kamona, qui assume l’intérim du gouverneur de la province du Tanganyika.

Selon la relations des faits de Dieudonné Kamona, les déplacés du camp Katanika sont venus nous dire qu’il y avait un groupe de militaires arrivé dans leur site et qui y ont passé nuit, pendant quelques jours.

Les déplacés leur ont demandé de quitter leur camp, mais ceux-ci ont refusé. Ils se sont alors accaparés de quatre huttes abandonnées par les déplacés qui sont rentrés chez eux et ils s’y sont installés.

Face à cette situation, la population a refusé d’engager un bras de fer avec les militaires et ont décidé de les dénoncer auprès des autorités.

« Les déplacés sont allés auprès des services de sécurité. Et l’auditeur de la garnison de Kalemie a réquisitionné les militaires, nous avons donné le moyen de transport, et ils sont partis les arrêter », poursuit Dieudonné Kamona. Il ajoute que ces personnes sont détenues à l’auditorat militaire.
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (103)
Elections (89)
Ebola (85)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)