Des leaders de la société civile désavouent la ministre Maguy Kiala


 
La signature dimanche dernier de la charte du Front Commun pour le Congo par la ministre de la Jeunesse Maguy Kiala n’engage pas la société civile, dont elle est issue, ont affirmé lundi 2 juillet quelques coordonnateurs provinciaux de cette composante. D’après eux, en signant ce document, la ministre Kiala l’a fait à titre personnel car la société civile forces civiles est et reste apolitique.
 
« Monsieur Thomas D’Aquin Mwiti, coordonnateur de la société civile forces vives du Nord-Kivu. C’est lui désormais qui va pouvoir parler au nom de la société civile forces vives ; étant donné qu’il y a incompatibilité entre la qualité de ministre de Madame Kiala et celle de présidente nationale de la société civile », a expliqué le coordonnateur provincial de la société civile à l’Equateur, Fabien Mungunza.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (62)
Elections (60)
Ebola (59)
RDC (55)
FARDC (54)
élection (47)
Monusco (46)
Beni (40)
ADF (37)
FCC (33)
Caf (28)
Opposition (27)
Vclub (24)
Léopards (20)
Linafoot (17)