Processus électoral en RDC : l’ONU et l’UA appellent au respect de l’Accord du 31 décembre

Mandela’s day, hommages de la MONUSCO et du gouvernement de la RDC à Madiba à Kinshasa

Décryptage

Les membres du Comité interministériel des droits de l’homme ont renforcé leurs capacités dans l’élaboration des rapports à soumettre aux organes de traites des Nations unies. L’objectif étant de permettre à la RDC de présenter dans le délai ses rapports périodiques à l’examen périodique universel. C’est à la faveur d’un atelier de trois jours organise avec l’appui du Bureau conjoint des Nations unies et du Centre pour les Droits de l’homme et la démocratie en Afrique centrale.  Jean-Pierre Elali Ikoko s’entretient avec Pie Ntakarutimana, spécialiste en Droits de l’homme et formateur, autour de cet atelier.

Brèves

*« Partenariats pour la conservation de la biodiversité: financement durable des systèmes d’aires dans le bassin du Congo », c’est un projet régional présenté mardi le 17 juillet 2018 à Kinshasa. Un projet financé par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) à hauteur de plus de 8 millions de dollars américains, qui vise à améliorer le financement des systèmes des aires protégées dans la sous-région de l’Afrique centrale. Les six pays couverts par ce projet sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée-Equatoriale, la République centrafricaine et la République démocratique du Congo. La Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), c’est un rappel, travaillent sur la thématique de financement durable en faveur des aires protégées depuis 2004.

**D’un projet à un autre, toujours avec le PNUD, il s’agit de la réhabilitation et de l’équipement du palais de justice de Mambasa dans la province de l’Ituri. C’est dans le cadre du projet «Amani ni njia ya maendeleo», en français, «La paix c’est le chemin du développement». Le tribunal de justice de Mambasa a été incendié en 2016 par des personnes non identifiées. Depuis lors, cette bâtisse ne pouvait plus fonctionnement normalement, conséquence, la population de ce territoire était privée pendant deux ans d’un cadre où on pouvait dire le droit. Après sa réhabilitation, ce tribunal a été officiellement remis au gouvernement provincial le week-end dernier.

***Enfin, A Kananga, au Kasaï-Central, à travers sa section d’Appui à l’administration pénitentiaire, la MONUSCO mène diverses activités d’appui à la prison centrale. En dehors des vivres et des non-vivres, elle organise notamment des formations de remise à niveau du personnel pénitentiaire. Et la dernière formation en date, organisée du 7 au 11 juillet a porté sur le renforcement des capacités en gestion des données de détenus des greffiers civils et militaire de cet établissement carcéral. Les responsables de la prison centrale du chef-lieu de la province du Kasaï-Central ainsi que les autorités administratives locales saluent cette action de la Mission onusienne.  

Invité

L’invité de ce dimanche est Mme Leila Zerrougui, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en RDC. Mme Zerrougui évoque l’appui ou le soutien de la MONUSCO au processus électoral en République Démocratique du Congo, après les déclarations de certaines autorités congolaises sur l’auto prise en charge des élections. Elle répond aux questions de Jean-Pierre Elali Ikoko

Nouvelle de province

Cap sur le Nord-Ubangi : la relocalisation des réfugiés centrafricains des sites d’accueil se poursuit. La semaine dernière, près de 220 réfugiés ont été concernés par cette opération menée par le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) et son partenaire gouvernemental, la Commission nationale pour les réfugiés (CNR). Dominique Olombi pour les détails….

Question aux Nations unies

Le sujet sur les propos du ministre de la Justice envers les journalistes est revenu a la conférence des Nations unies mercredi dernier. Suivez

Agenda

Prenez vos carnets et notez quelques rendez-vous de Genève et New York :

Du 23 juillet au 10 août, 64e session du Comité contre la torture à Genève ;

Du 23 au 27 juillet, toujours à Genève, 72e session du Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes

Du du 23 au 27 juillet toujours, cette fois à New York, 22e session du Conseil des droits de l’homme sur la question de la discrimination à l’égard des femmes dans la législation et la pratique.

Bonne écoute:

/sites/default/files/2018-07/220718-p-f-magun_version_web.mp3
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (99)
Elections (92)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (34)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Vclub (19)
Linafoot (18)
Opposition (18)