Kisangani : début du procès de 6 présumés bandits armés


 
Le tribunal militaire a entamé jeudi 26 juillet le procès de six présumés meurtriers et bandits armés, dont un ancien militaire et une femme. Ils sont poursuivis pour « meurtre, vol qualifié et à mains armées, association de malfaiteurs et détention illégale d’armes de guerre. »
 
Cette première audience publique, consacrée à l’identification et présentation des présumés criminels ainsi que des parties civiles, s’est déroulée à la place des martyrs dans la commune Makiso en présence de certaines autorités urbaines et d’une foule nombreuse.
 
Selon le ministère public, ces prévenus, arrêtés depuis le mois de février jusqu’à juin dernier, font partie des personnes qui avaient terrorisé la ville de Kisangani en tuant par balles et en emportant des biens de la population.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (74)
Elections (67)
élection (63)
FARDC (48)
Beni (45)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (32)
FCC (28)
Vclub (26)
Caf (23)
Léopards (20)
Linafoot (20)
Mazembe (19)