A l’occasion de la célébration de la journée internationale de la jeunesse, la présidente de l’Union panafricaine de la jeunesse (UPJ), Francine Muyumba, plaide pour une grâce présidentielle en faveur des jeunes arrêtés en RDC pour avoir revendiqué l'alternance démocratique. Selon vous :

Onglets principaux

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner